VENDRE LES POTENTIALITÉS DU PAYS AUX QUÉBÉCOIS

 LE CAMEROUN A L’HONNEUR AU CÉGEP DE TROIS-RIVIÈRES

           VENDRE LES POTENTIALITÉS DU PAYS AUX QUÉBECOIS

 

La salle de concert Desjardins du Cégep de Trois-rivières a  abritée le 30 avril dernier, un cocktail organisé par la Fondation du collège d’enseignement général et professionnel  de Trois-Rivières. Cet évènement était placé sous le thème du Cameroun.

Au cours de cette soirée riche en enseignement  ayant  rassemblée plus de 80 invités, il a été essentiellement question de mieux découvrir l’histoire et la géographie ainsi que les potentialités en terme de ressources naturelles et humaines du Cameroun. Mais aussi, de  promouvoir la coopération et l’investissement entre le Canada et le Cameroun.

Après la présentation de l’évènement à l’honneur du Cameroun par Geneviève Bouffard, responsable des services des communications, nous avons eu droit  aux allocutions du DG du Cégep, M. Christian Muckle et du PCA de la Fondation du Cégep, Me Jean Éric Guindon. Le tour était venu à M. Ferdinand Mayega, journaliste originaire du Cameroun de prendre la parole, pour présenter aux   invités attentifs, tous les aspects de ce pays d’Afrique centrale bilingue au même titre que le Canada. Soucieux d’en savoir davantage sur le Cameroun, les uns et les autres n’ont pas manqué de poser des questions ou d’en savoir davantage au-delà des aspects abordés au cours de la présentation. C’est ainsi que la stabilité sociale  et le paysage politique de la démocratie camerounais ont été aussi au centre d’intérêt. Car si la première condition de l’investissement et d’une coopération durable est la stabilité d’un pays, celle-ci passe nécessairement par l’instauration et la consolidation de la démocratie. Après la présentation du Cameroun, le tour était venu à M. Mathieu Morasse, technicien en audiovisuel et vidéaste de présenter un petit extrait vidéo des images sur le Cameroun. Ces images  ont été tournées en février dernier au pays  par ce dernier, lors du stage d’un mois d’une douzaine d’étudiantes en soins infirmiers de ce Cégep dans la région de Fénakeukeu et Basingla du côté de Dschang.

Dans l’ensemble, la douzaine d’étudiantes et les deux enseignantes qui encadraient toute la délégation ont apprécié à leur juste valeur, leur séjour au Cameroun. Cependant, Il faut noter que la délégation a séjournée au pays  à la période au cours de laquelle, le climat social était visiblement tendu avec les émeutes qui ont endeuillées de nombreux citoyens.

Après la projection des images sur leur séjour au Cameroun, il a été question de faire découvrir l’art culinaire de ce pays, avec certains mets typiquement faits par quelques étudiantes camerounaises de l’université du Québec à Trois Rivières, qui pour l’occasion se sont chargées  de présenter aux curieux, les délices de ce qu’ils mangeaient.

Cette soirée à l’honneur du Cameroun qui a durée plus de deux heures,  s’est  achevée autour de ces commodités de la conversation dans une ambiance   restée inoubliable.

                                                                         Ferdinand Mayega à Trois-Rivières   

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

simplement moi |
:: La critik est un avis :: |
naruzaza |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sassouna.unblog.fr/
| pferd
| Konoron'kwah